Archives mensuelles: octobre 2010

12 articles

Mille et Une Nuits 2

Suite de la bonne surprise de la semaine dernière que nous avions laissé en suspens le temps d’un article… La collection des « grands classiques de la litterature libertine » que nous propose chaque jeudi en kiosque le monde n’est finalement pas terminée et se prolonge pour au moins 10 nouveaux ouvrages, […]

Sodome…

J’ai parfois cette attraction arrière pour la raie des ronds derrières, ce rail courbe qui mène à la mine tunnel de caramel, pour bouche fine… Ah ! S’empaffer entre ces fesses rebondies, plonger mon vit, dans ce puit sans fond : sens interdit, isoloir magique où planquer ma trique…   […]

Mille et Une Nuits 1

Et oui la bonne surprise de la semaine dernière que nous avons laissé en suspens le temps d’un article… La collection des « grands classiques de la litterature libertine » que nous propose chaque jeudi en kiosque le monde n’est finalement pas terminée et se prolonge pour au moins 10 nouveaux ouvrages, […]

Poésie… 2

Au détour d’une ruelle plus sombre que les autres l’occasion est trop belle je m’élance à ta rencontre. Te voilà soudain au piège prise et avant même que tu ne t’effarouches j’étouffe ton cri de surprise d’une main ferme sur ta bouche.     Bises Coquines, Bonnie & Clyde.

Poésie…

Tu marches cheveux au vent les seins dressés vers l’avant, ta courte jupe virevolte sur tes jambes nues désinvoltes, tes courbes sensuelles m’attirent comme une ligne de mire et je te suis pas à pas aussi discret qu’un chat.     Bises Coquines, Bonnie & Clyde.

Bussy-Rabutin

Histoire amoureuse des Gaules… Ce titre énigmatique cache un roman satirique, la chronique scandaleuse du règne de Louis XIV. L’époque éclate de jeunesse et de sensualité. L’auteur (1618-1693), cousin de Mme de Sévigné, âgé de quarante-deux ans, gentilhomme, guerrier, homme de cour, d’esprit, de goût, est aussi un écrivain de […]

Curiosités et anonymes

Curiosités et anonymes (L’école des filles, La Messaline française…) … Le titre du XIXéme tome des Grands classiques de la littérature libertine, depuis jeudi dernier en kiosque… Oui en effet on à juste 6 jours de retard mais comme l’on dit dans les milieux autorisés : mieux… que jamais…   […]